Naturalistes en lutte

Les informations des Naturalistes en lutte à Notre-Dame-des-Landes


Poster un commentaire

Plus de 5000 personnes ont déjà signé la pétition adressée au préfet en charge du projet Aéroport Grand Ouest et à la Ministre de l’écologie

carnet NDDL page 80

Rappel à la Loi : Respect des espèces protégées à Notre-Dame-des-Landes

À partir de janvier 2013, le collectif des Naturalistes en lutte a réalisé un inventaire méthodique de la biodiversité de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Composé d’experts naturalistes de toutes les disciplines il a montré de manière incontestable et incontestée les insuffisances des études officielles. Il a, en particulier, permis de découvrir quatre espèces animales et végétales protégées qui n’avaient pas été observées par les bureaux d’études missionnés par les promoteurs du projet. En lien avec toutes les grandes associations de protection de la nature, le collectif a transmis au Préfet de Loire-Atlantique l’ensemble des éléments permettant de vérifier la présence de ces quatre espèces protégées qui, comme les autres, doivent réglementairement faire l’objet d’une étude écologique et d’une procédure administrative complète préalable à d’éventuels travaux d’aménagement.

Les promoteurs du projet et particulièrement les élus qui le commanditent et qui font sans cesse référence à la loi et à la chose jugée pour le justifier ne peuvent passer outre ces découvertes qui ne font que souligner l’insuffisance des études qu’ils ont menées et qui sont pourtant censées valider la destruction des espaces naturels de la ZAD.

Avec Fabrice Nicolino, Nicolas Hulot, Allain Bougrain-Dubourg et les Naturalistes en lutte, les soussignés demandent simplement le respect de la loi sur la protection de la nature et que monsieur le Premier ministre, madame la Ministre de l’Écologie, monsieur le Préfet de Loire-Atlantique, monsieur le Directeur général de Vinci mettent en place toutes les procédures légalement prévues. Si l’État ne fait pas respecter cette loi, qui le fera ?

 La pétition est ici.

Le contact presse est là : 06 16 20 30 93

Publicités


2 Commentaires

Lettre n°50 « opération fauchée et heureuse »

Nous vous invitons tous à participer à un chantier de fauche avec exportation d’une belle prairie oligotrophe d’environ 2 hectares, non exploitée depuis quelques années.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Peu à peu, l’abandon de la prairie et la reprise de la dynamique naturelle entraînent un appauvrissement de la flore, avec une diminution et à terme une disparition des espèces les plus fragiles. La proximité de la ferme de Bellevue assure sur le long terme un usage pour le foin et le pâturage des animaux. Actuellement la parcelle n’est pas exploitable en l’état et nécessite une intervention de coupe et d’exportation. Au regard de la taille de la parcelle, une fauche mécanique sera réalisée, par contre l’exportation ne peut se faire mécaniquement avec des engins classiques (trop de ligneux) et le broyage sans exportation est incompatible avec la conservation du caractère oligotrophe de la parcelle. C’est pourquoi une exportation manuelle est nécessaire.

En parallèle nous mettons en place une démonstration – initiation de fauche manuelle sur une partie de la prairie encore bien conservée, si vous êtes déjà faucheur confirmé ou en herbe on vous attend pour le coup de main … .

On vous donne rendez-vous à le dimanche 9 octobre à 9h00 à la ferme de Bellevue à Notre-Dame-des-Landes. En espérant vous voir nombreux le 8 octobre avec vos bâtons et le 9 octobre avec les fourches, les faux et les gants !