Naturalistes en lutte

Les informations des Naturalistes en lutte à Notre-Dame-des-Landes


Poster un commentaire

Bilan 2016, perspectives 2017 …

Cette année s’est révélée dense et intense en raison de la sortie du Penn ar Bed en mai et de la campagne pour la consultation concernant le transfert de l’aéroport en juin.

  •  Poursuite des prospections : botanique, amphibiens, Campagnol amphibie, Chauves-souris, enquête sur la présence du Lérot.prospection_amphibiens-1
  • Rédaction et publication du Penn ar Bed n°223/224 : Spécial Notre-Dame-des-Landes. Deuxième partie : inventaire naturalistes ; 140 pages, une trentaine d’auteurs et de nombreux coauteur et plusieurs centaines de participants sur le terrain pendant quatre ans.couv-pab-223
  • Conférence publique de présentation de cette édition spéciale à Nantes le lundi 13 juin à la salle Bretagne (environ 100 personnes).
  • Participation au film de Léo Leibovici  « Zone humide à défendre »
  • Plusieurs interventions lors des réunions publiques en vue de la consultation du 26 juin 2016 (notamment lors du débat sur Télé Nantes).

    debat_tele_nantes

  • Entretiens avec des journalistes : 1er janvier, passage sur RTL ; 10 novembre avec BFMTV puis RFI.

  • Animation sur le terrain pour la journée internationale des zones humides en février (plus de 400 participants).

  • « Présentation du Penn ar Bed édition spécial et conférence sur les landes de Bretagne et la place des communs » le 2 juin à la ferme de Bellevue (200 participants).

    bellevue-nddl

  • Présence d’un Stand des Naturalistes en Lutte pour le rassemblement des 9 et 10 juillet et pour la journée « Que résonnent les chants de nos bâtons ! » le 8 octobre.

  • Présence d’un stand au festival de Ménigoute
  • Présence d’un membre du collectif lors de la rencontre à Paris avec le cabinet de Ségolène Royal qui a débouché sur le rapport des inspecteurs.

  • Présence d’un membre du collectif à la conférence environnementale pour y faire entendre la voix de NDDL.

  • Travail d’analyse et de synthèse pour alimenter en arguments les différents recours juridiques tels que pour les espèces protégées.

  • Suivi et poursuite du chantier de réouverture d’une mare dans le secteur des Planchettes : réapparition du Flûteau nageant.

  • Fauchage et restauration d’une prairie oligotrophe d’un peu plus de 2 ha près de la ferme de Bellevue les 9 octobre (45 personnes et 40 m³ exportés, 8 jeunes lézards vivipares observés, ainsi que des traces de campagnol amphibie), 13 novembre (une vingtaine de personnes) et 11 décembre (une quinzaine de personnes).

    fauche

  • Suivi des parcelles étrépées pour une régénération de la lande.

    Perspectives 2017 …

  • Poursuite des inventaires botaniques, amphibiens… .
  • suivi d’une mare réouverte à l’automne 2015poursuite de l’entretien et suivi de la prairie oligotrophe fauchée en 2016suivi des parcelles étrépées pour une régénération d’une lande humide
  • Entretien / suivi de milieu (un des objectifs est de s’appuyer sur des chantiers collectifs de restauration de milieux naturels pour recréer du lien entre le public et l’environnement).
  • autres chantiers … .

nt-lut-janv-16-12

  • interventions auprès du public
  • participation à la réflexion sur l’avenir de la ZAD et du devenir des terres
  • réflexion poussée sur les mesures compensatoires (projet de film avec Léo Leibovici)

Plus que jamais, nous restons solidaires des luttes en cours. L’arrêté de la cour d’appel ne constitue ni un coup d’arrêt, ni un frein aux actions que nous continuerons de mener aux côtés de l’ensemble des composantes demandant l’abrogation du projet d’aéroport.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités


Poster un commentaire

Quand les médias se taisent …

Nous publions ci-dessous le courriel adressé aux deux rédacteurs en chef d’Ouest-France en raison du silence tenace observé par leur journal au sujet de notre pétition. Sans réponse de leur part depuis le  mois d’octobre, nous avons décidé de rendre ce document public.

 » Nous avons informés tant la rédaction locale de Nantes que M. Urvoy de l’appel lancé par nos soins avec le soutien de Nicolas Hulot, Fabrice Nicolino et de nombreuses autres personnalités pour le respect de la
loi à Notre-Dame-des-Landes. Nous allons dépasser le seuil des 10 000 signatures  (ici).
 Cependant nous constatons qu’il n’en a pas été question dans vos colonnes alors que vous avez fait état, le 21 octobre de l’action de quelques dizaines de personnes tant à Nantes qu’à Rennes concernant
d’autres questions en lien avec Notre-Dame-des-Landes.

À partir de quel moment, un appel comme le nôtre devient-il une information ? Dans la mesure où on a pu lire dans Ouest-France que Nicolas Hulot se tait depuis juin à propos de Notre-Dame-des-Landes,
ce démenti formel mériterait déjà d’être relevé. De plus, dans la mesure où il est souvent proclamé par les partisans du projet d’aéroport que tous les recours sont épuisés et que force doit rester à la loi, nous avons la faiblesse de penser que nous soulevons une question qui, au seul titre de l’information objective de vos lecteurs mérite d’être rapportée, quitte à ce que vous meniez une enquête pour vérifier les faits.

Nous restons bien sûr à votre disposition pour répondre à des questions, fournir des images ou un dossier, rédiger une tribune, etc. »