Naturalistes en lutte

Les informations des Naturalistes en lutte à Notre-Dame-des-Landes


Poster un commentaire

Dossier de destruction d’espèces protégées

ob_29fdd5cd8c39608225b25fd71b8b2060_dscn7655

 

 

La préfecture de Loire-Atlantique et la DREAL ont mis en ligne le dossier concernant les demandes de dérogations pour la destruction et le déplacement d’espèces protégées dans le cadre des travaux prévus pour la réalisation de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes.

 

 

 

Les documents sont ici :

http://www.loire-atlantique.equipement-agriculture.gouv.fr/Publications/Consultation-du-public/Dossier-en-cours/Derogation-especes-protegees-aeroport-du-grand-ouest.

Il y a entre 2000 et 2500 pages ! Trois semaines pour les lire, les analyser et déposer ses commentaires.

D’ores et déjà, les naturalistes en lutte se sont mis au travail mais ils invitent tous les opposants au projet à faire savoir dans le cadre de cette consultation que la démocratie est déjà malmenée par les conditions de consultation.

Pour décourager un peu plus le public « consulté », la présentation ne permet pas donner l’adresse en ligne de telle ou telle pièce.

Ainsi, le dossier consacré au campagnol amphibie n’a pas d’adresse ni même de n°. On découvre qu’il a été bouclé sur la base d’une semaine de relevés de terrain réalisés très clandestinement du 9 au 14 septembre 2013 (et mis en ligne, donc, le 7 octobre) !

L’étude n’en conclut pas moins que « Compte tenu de la faiblesse des données de présence sur la partie nord du département de la Loire-Atlantique, le noyau de population identifié présente donc un très fort intérêt localement et plus largement pour le département. » Des formules identiques peuvent se retrouver pour bien d’autres espèces protégées (la barbastelle, le triton marbré, le lézard vivipare pour ne citer qu’elles).

Pour chacune des mesures compensatoires sont proposées mais dans ce saucissonnage général, l’ensemble n’est jamais pris en compte comme tel. Une vision globale conduirait immédiatement à la sauvegarde de la zone.

Les Naturalistes en lutte invitent tous les naturalistes concernés à se joindre à eux pour contribuer à la réponse collective qui sera faite et qui servira, bien sûr, dans les procédures juridiques actuelles ou à venir.


Poster un commentaire

Lettre N° 16

ob_39228ba4f51943013371c4c9fa53e868_pict0003Non, l’Europe n’a pas dit oui

L’état Français a su temporairement endormir la commission des pétitions du Parlement européen en expliquant qu’il respectait le droit européen. Pour ce faire, il a commencé par ne pas leur faire part des conclusions du rapport des experts de la commission scientifique qui remettait en cause les mesures compensatoires et la méthode utilisée !! mais l’Europe n’est pas totalement dupe et n’a pas fermé la procédure en cours.

Lire l’article de FNE sur ce sujet : http://www.newsring.fr/local/18-nantes-pour-ou-contre-laeroport-de-notre-dame-des-landes/69059-notre-dame-des-landes-la-mauvaise-foi-de-la-france-devant-lue

Donc tous reste à faire pour eux … quant à nous, continuons à nous mobiliser sur le terrain en venant nombreux au prochain rendez-vous des Naturalistes en lutte le dimanche 13 octobre à 9h00 place de l’église à Notre Dame des Landes.

Au menu :

– Bocage : les groupes botanique et bocage se rejoignent pour continuer les relevés, n’hésitez pas à venir les rejoindre, le travail ne manque pas.

– entomologie : relevé des pièges à interception (tentes malaise et barber) ; poursuite des inventaires. Prendre contact avec entomosenlutte@gmail.com pour détails.

– autres groupes voir sur place.

No pasaran

Les Naturalistes en lutte