Naturalistes en lutte

Les informations des Naturalistes en lutte à Notre-Dame-des-Landes


1 commentaire

Grand pique-nique de protestation sur la zad – entre les fosses noires et les vraies rouges – Mercredi 13h

Nous appelons à un grand pique-nique de protestation face aux expulsions et démolitions en cours sur la zad de lieux de vie et projets agricoles ou autres. Ce pique-nique aura lieu ce mercredi à 13h sur le camp des cheveux blancs. Cet espace d’accueil pour les « jeunes de tous âges » est situé juste à côté du jardin Rouge et Noir, projet maraîcher, de la cabane des plantes médicinales et des vraies rouges, un des plus vieux
regroupements d’habitat autoconstruit de la zad. Tous ces espaces sont menacés de destruction depuis deux jours, comme pleins d’autres lieux de la zad qu’il est encore temps de sauver. Il faut que César 2 s’arrête.

Regroupons nous !

Parlez autour de vous de ce pique-nique, amenez vos ami.e.s, un repas à partager et pourquoi pas un peu de ravitaillement à laisser sur place.

A demain

 

Publicités


1 commentaire

Pour les Naturalistes en lutte, l’opération d’expulsions est insensée !

ob_520a1b_salamandre-tachetee-02-phototheque-bretagne-vivan

Les naturalistes sont toujours en lutte à Notre-Dames des landes. En effet, malgré l’arrêt du projet d’aéroport, le bocage humide de la ZAD et sa biodiversité ne sont pas encore hors de danger.

Les agrandissements de fermes, l’application d’un modèle agricole classique qui a déjà créé des « deserts biologiques », une perte des liens forgés ces dernières années, entraîneraient des pertes considérables dans ce lieu riche en biodiversité menacée.

Nous portons toujours un projet novateur de protection de la nature mis en œuvre collectivement par les habitant.e.s du site. Il ne faut pas oublier que ces personnes sont justement venues ici pour sauvegarder le bocage : situation exceptionnelle pour une zone naturelle à préserver.

Alors que lors les contacts avec le gouvernement il a été reconnu le besoin de temps et d’apaisement pour construire ici un avenir cohérent avec les enjeux environnementaux actuels, l’expulsion manu militari d’un grand nombre d’habitant.e.s par l’intervention de véhicules blindés nous semble absurde.

Nous appelons donc toutes les personnes disponibles à venir demain et dans les jours ou semaines qui viennent en soutien à celles et ceux qui risquent de se faire expulser, jugé.e.s coupables d’avoir défendu un lieu de vie humaine et naturelle.

reve de lande


Poster un commentaire

Lettre n°57

Le prochain rdv des NEL aura lieu le dimanche 8 avril à 9h00 sur la place de l’église à Notre-Dame-des-Landes.

Au programme :

– le matin : discussions en salle sur les enjeux naturalistes et moyens à mettre en œuvre pour la préservation du site.

– l’après-midi : nettoyage d’une prairie oligotophe fauchée en 2016. Prévoir des gants et des outils de coupe (sécateurs, scies à main, …).

Au plaisir de vous voir

Les Naturalistes en lutte


1 commentaire

Tristesse chez les Naturalistes

De toutes nos luttes, ce message sera le plus difficile à partager avec vous,

Les naturalistes en lutte viennent de perdre une des leur: Nathalie, botaniste du Morbihan a arpenté durant ces 5 années le site de Notre Dame des Landes, toujours avec le sourire, elle s’est lancée pour l’occasion dans les bryophytes, lors de ses visites elle avait toujours une nouvelle spécialité maison à nous faire goûter, elle va nous manquer!

Pour celles et ceux qui l’ont accompagnée sur les chemins du bocage, talus couverts de mousses et prairies en fleurs sans savoir qui était Nathalie nous avons ajouté une photo.

Amicalement.
Capture d_écran 2018-04-03 à 08.26.36


Poster un commentaire

Lettre n°56

Bonjour à tous

Nouvelle année de suivi de la population de Grenouille agile sur la ZAD !

Depuis 2013, nous suivons cette population, nous avons déterminé son importance au niveau national, comme étant la plus grande population connue à ce jour en France.

Venez nombreux nous aider à réaliser ce comptage, le défi est d’inventorier en une journée 203 mares !

On vous donne rendez-vous le dimanche 11 mars à 9h00 sur la place de l’église de Notre-Dame-des-Landes.

En espérant vous voir nombreux !

Les Naturalistes en lutte


1 commentaire

Un 10 février festif et constructif …

TMCTexte lu lors des prises de parole le 10 février 2018 :

Nous avons d’abord une pensée pour Rémy Fraisse, jeune botaniste victime de violences policières non seulement impunies mais même pas reconnues.

Nous marquons aujourd’hui l’issue victorieuse d’une grande bataille. Mais nous devons dire aussitôt que cette bataille aurait dû être gagnée il y a bien longtemps si les lourds enjeux écologiques actuels étaient réellement pris en compte : la disparition des zones humides, l’artificialisation des sols et des habitats naturels, la chute accélérée et irréversible de la biodiversité, et bien sûr le dérèglement climatique. Nous n’aurions pas dû avoir à nous battre.

Nous avons aujourd’hui le fruit de ce que nous avons entrepris : prospecter, inventorier toutes les espèces sauvages, échanger des savoirs ; avoir des arguments dans diverses instances officielles (contentieux, collège des experts, médiation) ; faire aimer la nature et la Zad. Nous avons découvert à cette occasion une zone « naturelle et agricole » d’une richesse biologique exceptionnelle, en fait un morceau de campagne autrefois ordinaire, préservé du remembrement et de l’agriculture industrielle. Partout des mares, des haies, des bois et des prairies naturelles, des landes, des espèces menacées. Autant de choses qui presque partout ailleurs ont été irrémédiablement détruites.

tmc2

Ce jour n’est pas la fin de notre histoire, mais le jour où nos projets bien enracinés déjà vont s’épanouir et fleurir : accompagner les personnes qui vivent, cultivent et élèvent ici en bonne entente avec la nature, organiser des chantiers de restauration, continuer des inventaires…

Il y a encore de nombreuses victoires à arracher :

Ici même, pour une protection réelle de la nature, c’est la gestion collective des terres, à travers des formes d’agriculture paysanne, à échelle humaine et diversifiées. C’est aussi pérenniser la présence des personnes qui sont venues ici de tous les horizons pour défendre ce bocage.

Et partout ailleurs, gagner l’abandon du simulacre de l’écologie par la compensation, l’arrêt à la marchandisation du vivant et de la nature, la condamnation d’une « économie » essentiellement destructrice qui se dissimule par un habile « green washing », une lutte réelle contre le dérèglement climatique, la sortie du risque constant de la contamination nucléaire généralisée, la défense d’une organisation et d’un mode de fonctionnement économes des ressources, qui donnent du sens à la vie et au vivre ensemble…

Donc sans hésitation, riches de nos diversités et de la biodiversité, continuons à lutter ensemble !

IMG_0901